International B Lab France Nos Programmes
alt

Numérique raisonné

En 2021, le secteur du numérique est responsable de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et la forte augmentation des usages laisse présager un doublement de cette empreinte carbone d'ici 2025.
4%, c’est autant que l’ensemble du transport aérien mondial.

Le sujet commence doucement à arriver sur le devant de la scène. Comme l’automobile, l’aéronautique ou la grande distribution, le numérique pollue. Et pas qu’un peu. On estime par exemple que, sur le cycle de vie d’un ordinateur de 2 kg,
sont mobilisés pas moins de 800 kg de matières premières, pour un équivalent de 124 kg de CO₂.
Chez B Corp, nous nous sentons naturellement concerné.e.s par ce sujet. Alors, nous avons mis en place, sur notre nouveau site, quelques particularités pour lui permettre, à son humble échelle, de contribuer à un numérique un peu plus responsable chaque jours.
Autonomie et frugalité : un site basé sur une architecture libre.
Le design de notre site est réalisé sur la base de “blocs libres”. En début de projet, nous avons imaginé plusieurs sections répondant à nos besoins (texte, image, chiffres-clés...).
Ces sections nous permettent de générer librement les pages de notre site, en les empilant dans l’ordre souhaité.
Cette logique répond à des objectifs d’autonomie et de frugalité numérique : nous ne sommes pas obligés de solliciter un développement supplémentaire dès que nous souhaitons enrichir notre site.
On se contente de réemployer l’existant.
Notre site est collaboratif : Toutes trois engagées depuis plusieurs années dans une démarche d’impact positif, Pixelis, l’Agence 148 et Norsys ont échangé et partagé leurs savoirs respectifs.
C’est ça, la communauté B Corp : la synergie plutôt que la mise en concurrence. Dans le but de faciliter le travail de Norsys, l’Agence 148 a partagé le fonctionnement de son Ecobuilder.
Après deux ans de travail sur ce tout nouvel outil, elle poursuit la démarche responsable ayant mené à sa conception en le partageant au plus grand nombre.
Infomaniak utilise cette technique dite de free cooling dans ses deux data centers.
Dans son centre de données basé à Vernier, dans le Canton de Genève, les ordinateurs sont en grande partie refroidis par l’air frais extérieur. Seulement un dixième du refroidissement se fait via
un système de refroidissement, qui consomme essentiellement de l’eau et très peu d’énergie. L’air chaud est quant à lui réutilisé en partie, toujours dans un esprit d’écoresponsabilité.
Pour corriger leur impact sur l’environnement, les data centers tendent surtout à compenser leurs émissions de gaz à effet de serre, réductibles mais inévitables.
Infomaniak a décidé de compenser à 200 % les émissions de CO2 qu’elle génère : « 100 % de nos compensations sont faites en Suisse, dans une réserve forestière ancienne qui stocke le CO2, et les 100 % restants sont compensés via un projet au Mexique pour optimiser la consommation d’eau. ». Tous ces critères se résument en un seul chiffre, celui de l’indicateur Power usage effectiveness (PUE),
qui évalue l’efficacité énergétique d’un centre informatique. Plus ce dernier est élevé, plus le data center consomme de l’énergie. À l’inverse, plus il tend vers 1, plus le centre de données est considéré comme « green ».
En 2019, le PUE moyen des data centers était de 1,67. Les deux data centers actifs d’Infomaniak, construits en 2008 et 2014, ont respectivement un indice de 1,17 et 1,09.
Les émissions de CO2 constituent un autre enjeu des data centers qu’il faut impérativement diminuer.
La production d’électricité en est l’une des principales causes. Infomaniak s’approvisionne en électricité issue d’énergies renouvelables.
Alors que 1 kWh d’électricité produite avec du charbon va émettre environ 1kg de CO2, l’énergie achetée par Infomaniak n’émet que 147 grammes de CO2 par kWh.
Blue B Corp logo
Mesurez votre impact.
C'est gratuit !

Vous profiterez d'une navigation plus optimale en augmentant la taille de votre fenêtre de navigation

Vous profiterez d'une navigation plus optimale en utilisant le mode portrait de votre téléphone

?